NOTRE ENTREPRISE :

Notre Entreprise comprend les sociétés SCEA LA GREE aux Sorinières (44) et SCEA LA FAUCHERIE à Touvois (44) sont aujourd’hui gérées par Dominique et Johann Visonneau. Les exploitations se partagent près de 60 hectares de culture répartis sur ces deux sites. Elles sont spécialisées dans la culture de mâches et de jeunes pousses de salades en plein champs et sous serres plastiques. Tout au long de l’année, une équipe composée de 8 personnes et de 3 à 4 saisonniers y travaillent.

L'entreprise
Tracteur dans une serre

NOTRE MÉTIER :

Dans l’entreprise, chaque personne effectue l’ensemble des tâches en lien avec les différentes cultures en place. L’ensemble de ces tâches sont réalisées par des machines-outils spécialisées que l’on attèle sur des tracteurs :

Il y a les étapes de préparation des sols. C’est le travail de la terre ! Cela consiste à aérer, mélanger et fertiliser la terre dans le but d’améliorer la texture du sol en question. En plus de la capacité à bien utiliser les machines attelées ; ces étapes nécessitent une compréhension approfondie du type de sol travaillé. Il faut tenir compte de l’ensemble des facteurs environnementaux et météorologiques.

Vient ensuite le moment du semis. C’est lorsque l’on vient déposer les graines dans des sillons légèrement enfouies sous la surface du sol. Les graines sont ensuite recouvertes de sable, puis arrosées, afin de les faire germer.

Les étapes suivantes nécessitent une bonne observation et des connaissances agronomiques car elles consistent à entretenir la culture en place. On décidera par exemple d’aérer les cultures ou au contraire de les confiner à l’abri du vent, de la pluie et du froid (serres). On arrose les plantes et leur donnent uniquement ce dont elles ont besoin grâce à la micro aspersion en irrigation fertilisante. Ainsi, on ne gaspille pas l’eau et il n’y a pas de surplus d’engrais dans le sol puisqu’il est assimilé en totalité par la plante.

Après un temps cultural plus ou moins long que l’on soit en été ou en hiver, arrive le moment de la récolte. Toujours à l’aide de machines (ici elles seront spécialisées pour le travail de coupe), la mâche ou les jeunes pousses de salades sont récoltées dans des caisses ou petits containers. Ces contenants sont ensuite transportés dans le même temps dans l’atelier pour y être conditionné avec différents types d’emballage sous notre marque « Océane ».